Fin de la saison régulière pour la Buzzer Beater League

Cette 10ème saison de la BB League aura eu son lot de rebondissement. Au menu, bon nombre de GMs virés par la direction qui ont quelques peu perturbé le classement ainsi que la production de matchs.

Depuis Mercredi, nous connaissons le bracket des PlayOffs. En attendant de vous dévoiler tout cela, faisons un point sur ce qui s’est passé en saison régulière.

Meilleur marqueur : DeMar DeRozan (Toronto Raptors) – 24,3 pts/m

Meilleur rebondeur : Joël Embiid (Philadelphie 76ers) – 8,1 rbds/m

Meilleur passeur : Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks) – 5 pds/m

Meilleur intercepteur : LeBron James (Cleveland Cavaliers) & Khawi Leonard (San Antonio Spurs) – 1,5 stls/m

Meilleur contreur : Dewayne Dedmon (Atlanta Hawks) & Hassan Whiteside (Miami Heat) – 1,3 ctr/m

Conférence Est

  1. Milwaukee Bucks (22-5)
  2. Toronto Raptors (16-4)
  3. Cleveland Cavaliers (15-3)
  4. Philadelphia 76ers (10-4)
  5. Boston Celtics (10-6)
  6. Chicago Bulls (9-6)
  7. Atlanta Hawks (14-13)
  8. Bronx Ballers (5-5)
  9. Charlotte Hornets (12-14)
  10. Miami Heat (9-15)
  11. Orlando Magic (10-17)
  12. Detroit Pistons (5-14)
  13. Brooklyn Nets (6-16)
  14. New York Knicks (6-16)
  15. Washington Wizards (8-19)

La conférence Est aura eu clairement son trio de tête tout au long de la saison avec Milwaukee « Arno » emmené par un Giannis on ne peut plus complet. En effet, l’ailier est tout simplement monstrueux en étant le seul joueur à compiler plus de 15 pts, 5 pds (meilleur passeur de la Ligue) & 5rbds/m. Les Bucks auront séduit tous les autres GMs cette saison et se place idéalement en tant que favori de l’Est.

Les Raptors « Mike » ont confirmé les espoirs du début de saison avec un DeRozan MVPesque en meilleur scoreur de la saison avec 24,3 pts/m. L’arrière de Toronto aura ébloui toute la saison, étant clutch sur bon nombre de rencontres lorsque les canadiens avaient quelques difficultés à finir les matchs. Ibaka, dans la raquette, a su tenir son rôle de chef de défense mais nous retiendrons surtout les performances offensives des Raptors avec les 54 pts/m qui auront fait souffrir bon nombre de défenses.

Derrière, sans faire de bruit, Cleveland « Julien » se placent tranquillement en outsider et cela leur va très bien. Avec un LeBron James complet comme à son accoutumé avec 15 pts, 3,5 rbds, 3,3 pds & 1,3 stls, les Cavs vont bien en avoir besoin pour passer un premier tour qui peut paraître déséquilibré à première vue face aux Bulls. En effet, Chicago « Tagario31 » est la grosse surprise de la saison à l’Est. Le GM a su parfaitement orchesté et exploiter chaque élément du roster notamment Nbawa qui fut tout simplement monstrueux en défense. Avec un bilan positif pour une équipe qu’on supposait en bas de classement, ce sera un cadeau empoisonné pour la franchise de l’Ohio.

Philly « NewiZox » a réussi à se frayer son chemin et gagner l’avantage du terrain qui sera primordial contre les Celtics. Le duo Embiid/Simmons y est pour quelque chose. L’australien sera à coup sûr dans les votes pour le titre de Rookie de l’année. Les Celtics « Boulette » pourraient être considéré comme une déception quand on voit cette 5ème place. Irving aura été époustouflant à enchainer les cross et Tatum, déjà mature pour sa saison Rookie. On retiendra qu’Hayward a éprouvé quelques difficultés à s’intégrer dans le roster, on imagine peut être un trade cet été du côté du Massachusetts.

Atlanta redescend de son nuage !

Atlanta « Rudy », qui avait commencé tambour battant, a eu du mal à retrouver son souffle en cette fin de saison mais termine avec un bilan positif. Exploitant parfaitement le roster avec notamment aucun joueur à plus de 9 pts de moyenne et Dedmon, meilleur contreur de la Ligue, les Hawks auront du pain sur la planche déjà en Playoffs en se coltinant les Raptors mais aussi cet été pour reformer un collectif un peu plus robuste.

Pour finir dans les équipes « post saison », les Hornets « MisTer Redbul » ont obtenu une wild-card suite au faible nombre de match réalisé et l’absence de GM chez les Ballers. Mais attention, Charlotte n’est clairement plus la même équipe depuis le changement de direction et le jeu excessif longue distance a été remplacé par un jeu plus posé. Il sera très intéressant de voir ce que cela donnera contre les Bucks au premier tour de Playoffs.

Pour ce qui est du reste, les Ballers avec peu de match à leur actif, n’auront pas pu montrer l’étendu du potentiel de l’équipe, ce qui est dommage quand on voit le bilan équilibré. Derrière, Miami « Dadou_Wade » et Orlando « Fatboz » vont beaucoup miser sur cet été pour reformer un effectif pas suffisamment complet pour espérer mieux malgré le talent indéniable des GMs. Whiteside devrait sûrement faire ses valises, reste à savoir qui voudra de lui dans la Ligue. On retiendra la grosse saison d’Aaron Gordon qui finit avec plus de 13 pts/m qui risque d’être présent parmi les votes de la meilleure progression.

Plus bas, nous aurions pu croire à du tanking mais les franchises ont tenté tant bien que mal à chercher la victoire. Les Pistons « Fakoch » ont réussi à accrocher bon nombre de leaders sans pour autant l’emporter, la faute à des fins de match trop précipitées. Drummond aura été l’homme fort cette saison et cette 12ème place ne va pas les arranger pour réussir à avoir un choix de draft élevé. Dans les grands perdants dans la Tank Nation, nous avons Brooklyn « errakhnon » qui à l’instar des Hawks ne disposent d’aucun joueur à plus de 9pts de moyenne. Cependant, l’utilisation d’Allen fut très intéressante et son entente avec Russell peut s’avérer très intéressante sur le long terme.

Pour clore la marche, les Knicks « Jojo » et l’énorme surprise des Wizards « Chori » sont les grands gagnants de cette conférence Est pour le bas de classement. New York n’aura pas trouvé la bonne formule avec une raquette présente offensivement mais malheureusement dominée sous le cercle. Porzingis devra apporter un peu plus de physique à l’intérieur et développer l’axe de l’attaque avec Ntilikina. A Washington, on essaie toujours de comprendre ce qui a bien pu se passer. Le début de saison catastrophique n’aura pas eu raison de la détermination de son GM à mettre en place son schéma de jeu et on a hâte de voir ce que donnera la prochaine draft. Le trio Wall-Beal-Porter a su être performant mais pas suffisamment sur les fins de match.

Conférence Ouest

  1. New Orleans Pick and Rollers (24-4)
  2. Seattle Sonics (21-3)
  3. Portland Trail Blazers (19-8)
  4. Golden State Warriors (14-3)
  5. San Antonio Spurs (16-6)
  6. Denver Nuggets (11-7)
  7. Oklahoma City Thunder (11-9)
  8. Los Angeles Clippers (11-12)
  9. Utah Jazz (5-7)
  10. San Jose Kings (6-10)
  11. Houston Rockets (2-13)
  12. Vancouver Grizzlies (5-18)
  13. Memphis Grizzlies (4-17)
  14. Los Angeles Lakers (1-15)
  15. Phoenix Suns (2-20)

La conférence Ouest s’avère être la plus décousue de la Ligue. En témoignent les 5 derniers qui possèdent des bilans tout simplement catastrophiques. De plus, la Ligue aura fourni pas mal d’amendes aux franchises qui s’est suivi de nombreux renvois chez les GMs.

 

Les P&R « Shunga » auront mené la danse du début à la fin. Avec leur effectif monstrueux, ils n’ont pas eu de mal à marquer de leur empreinte la conférence Ouest. Carmelo Anthony se pose clairement en favori sur le titre de meilleur 6ème homme avec 12 pts en sortie de banc. Derrière, les Sonics « Magic J » retrouvent les play-offs avec dix ans de disette. Le mois de Juin risque d’être très chaud du côté de Seattle. Towns, avec plus de 20 pts de moyenne et 8 rbds, a été l’homme fort et se place au candidat au titre de MVP. On retiendra les 24 matchs sans blessure pour Derrick Rose, qui feront plaisir à tout fan NBA. Les bookmakers placent d’ailleurs les Sonics devant New Orleans pour un possible titre, suivi des Bucks de Milwaukee;

Petite surprise sur le papier, mais aucunement quand nous les voyons jouer, Portland « Kobean » se place en troisième position derrière son duo Lillard/McCollum. L’opposition de style sera intéressante dans leur série face aux Nuggets « TheJudge », qui priorise un jeu poste bas avec Jokic, monstrueux en cette fin de saison. Les Blazers font partie des franchises vraiment intéressantes à regarder jouer. Suivent les Warriors « Mimir » avec son Big Three à plus de 10 pts de moyenne chacun. Avec un peu plus de matchs effectués, ils auraient pu postuler à la troisième place. On notera la progression de McGee, dominant dans la raquette cette saison.

Les Clippers en Playoffs !

Bonne chance à celui qui saura prédire le dénouement du duel face aux Spurs « IlFenomenOM » porté par un Leonard omniprésent des deux côtés du terrain. Meilleurs intercepteurs et dans le top 10 des meilleurs marqueurs, on risque de le voir apparaitre dans les All NBA Team à coup sûr. OKC « MugiwaraLuffy11 » est une petite déception. Pas certains que les deals effectués aient été positifs pour eux avec le départ d’Anthony. La rencontre face aux Sonics risque d’être très chaude quand on connait l’historique entre les deux franchises.

On finit avec une note positive et l’accession en Playoffs pour les Clippers « FrenchMan974 » avec un bilan, certes négatifs, mais qui reste positif en soit avec le début compliqué de la franchise en début de saison. DeAndre Jordan semble être la pièce angulaire de l’effectif et le GM aura su l’utiliser parfaitement avec des prouesses offensives qu’on ne connaissait pas. Une performance, qui pourrait peut être récompensée dans les trophées de fin d’année.

Pour les équipes ayant échouées, on regrettera que le Jazz « CiBoxX » n’ait pas pu faire plus de rencontres car le potentiel Playoffs était là. La bonne saison de Favors reste le point positif avec une année plutôt positive pour le rookie Mitchell. On attendra un peu plus offensivement de Gobert et surtout de sa présence défensive avec moins d’un contre par match. San José aura fini la saison sans GM et nous souhaitons bon courage à son successeur.

Avec une 10ème place et un effectif qu’on pourrait qualifier de catastrophique, l’été sera très long pour la franchise californienne. Houston « Milane » aura été l’énorme surprise de la saison. La direction BuzzerBeater a effectué une enquête en interne pour vérifier qu’il n’y avait pas du tanking derrière tout cela mais le GM semblait avoir eu quelques difficultés à utiliser l’effectif laissé par Morey. Il ne reste plus qu’à travailler cet été et nous sommes persuadés que la détermination de son GM permettra de remettre les Rockets sur le droit chemin.

Il faut croire que les Grizzlies ont perdu leurs griffes ces temps-ci. Pour Vancouver « ZENKO- » et Memphis « Fm008 », la saison fut compliquée jusqu’à la fin. Pour les premiers, le roster ne fonctionne pas et le GM ne trouve, pour le moment, pas de solution avec peu de joueurs « bankable » mais Seth Curry en sortie de banc aura été la satisfaction. Memphis n’a pas pu exploiter parfaitement le duo Gasol & Paul mais on ne doute pas qu’avec un peu de travail tactique, cela finira pas fonctionner. La draft peut être intéressante pour choper un poste 2.

Derrière, ils nous ont fait des folies en début de saison et cela se termine par un échec cuisant surtout pour la franchise de Los Angeles. Les Lakers « TheReighMan38 » finissent à une pathétique 14ème place avec leur tour de draft qui appartiendra aux… Suns de Phoenix qui les suivent au fond du classement. On se demande d’ailleurs s’ils ne feraient pas mieux de faire jouer leur Monteur Vidéo qui sera sûrement plus à même de faire monter la franchise au classement. Phoenix finit sans GM et avec deux choix de draft très élevés. On suivra de très près la lotterie.

PlayOffs

No Replies to "Fin de la saison régulière pour la Buzzer Beater League"


    Got something to say?

    Some html is OK